À chaque jour son miracle !

Dieu n'en a pas fini avec vous Mon ami(e) !

Dieu n'en a pas fini avec vous Mon ami(e) ! Dieu n'en a pas fini avec vous Mon ami(e) !
Bonjour Mon ami(e),
"Oui, il est encore possible de devenir la personne que le Seigneur a prévue, malgré les échecs, malgré les erreurs, malgré les manquements."

Il y a quelques temps de cela, pour Pâques, je vous ai proposé de partager une vidéo, celle-ci a été vue plus de 100 000 fois et a impacté ou touché de nombreuses vies. Un des commentaires m’a tout particulièrement interpelé. Il venait de Claudia, qui vit en France.

Elle dit : "Si je n’avais pas fait tant d’erreurs Seigneur, je ne serais pas malade aujourd’hui. Si je t’avais écouté Seigneur, avec toutes ces lamentations que je me suis infligée, ma vie n’aurait pas connu tous ces échecs. Je veux devenir celle que je dois être maintenant. Accompagne-moi Seigneur afin que je sois différente dès cet instant."

C’est vrai que parfois, la situation que nous vivons est la conséquence de nos choix et de nos erreurs. C’est vrai que parfois Dieu nous a prévenus, nous a parlé et nous ne l’avons pas écouté. Et que, finalement, nous nous sommes infligés des douleurs et des souffrances qui nous ont conduits à l'échec.

Cependant, la Bible dit que les bontés de Dieu ne sont pas épuisées et que ses compassions ne sont pas à leurs termes. (lire Lamentations 3.22-23)

Claudia a fait le bon choix, le choix de reconnaître ses erreurs et de revenir vers son père, comme le fils prodigue est revenu. Et le père est là devant la maison et l’attend et même va courir pour prendre son fils qui était perdu dans ses bras.

Je vois aujourd’hui un bon père, un père céleste qui attend son enfant et qui la voyant arriver, commence à courir pour la prendre dans ses bras afin de se réjouir avec elle.

Oui, il est encore possible de devenir la personne que le Seigneur a prévue, malgré les échecs, malgré les erreurs, malgré les manquements. Dieu n’en a pas fini avec vous Mon ami(e). Relevez la tête et courez vers lui… ses bras sont grands ouverts.

Merci d'exister,

Éric Célérier
“En deux ans, j'ai perdu deux soeurs et un frère ainsi que ma mère spirituelle morte d'un cancer. À cela se sont ajoutées des terribles épreuves. J'ai fait une dépression, personne ne le savait à part mon mari. Parfois, j'avais l'impression que Dieu m'avait abandonnée. Il m'arrivait de n'avoir même pas la force de lire ma Bible. C'est alors qu'une amie guadeloupéenne m'a parlée d'Un Miracle Chaque Jour et je me suis inscrite. Vos messages sont arrivés dans ma vie comme la rosée du ciel dans une terre desséchée par les épreuves. Que DIEU vous bénisse richement.”

Yvette, Belgique

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

128 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...