À chaque jour son miracle !

Mon ami(e), dites à votre montagne de partir

Mon ami(e), dites à votre montagne de partir Mon ami(e), dites à votre montagne de partir
Bonjour Mon ami(e),

Y a-t-il une montagne qui se dresse devant vous Mon ami(e) ? Une montagne de difficultés, de problèmes, de relations brisées, de tristesse, de solitude, de maladie,...

Aujourd’hui, je vous propose de déplacer cette montagne, selon les paroles mêmes de Jésus : "Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne : Retire-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute pas dans son cœur mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir." (La Bible, Marc 11.23)

La première clé de ce miracle est de déclarer. Je ne parle pas de "déclarer" vos revenus pour payer vos impôts, ce qui est hélas nécessaire mais de déclarer à cette montagne : "tu vas bouger, tu vas te retirer et tu vas te jeter ailleurs ! Parce que j'ai foi en Dieu et qu'il va agir." Déclarez également les bontés de Dieu sur votre vie.

La deuxième clé de ce miracle réside dans la foi : "s’il ne doute pas… mais croit…" Ne doutez pas mais croyez Mon ami(e). Votre foi en Dieu est la clé qui ouvre la porte du miraculeux.

Comme a dit un de mes amis : "Montagne, mets tes baskets et commence à courir parce que je ne veux plus te voir là !"

J'ai encore une bonne nouvelle pour terminer. Celui qui "fait naître la foi" est aussi celui qui "l’amène à la perfection" (voir Hébreux 12.2). Mon ami(e), votre foi va grandir et votre montagne va bouger !

Merci d'exister,

Éric Célérier
"Un jour, on était en pleine réunion avec mes supérieurs hiérarchiques et quelques collègues du service. Suite à un malentendu, mes supérieurs ont décidé de nous retirer l'exécution d'un marché (à moi et à ma collègue). Je n'étais pas content et j'ai alors ouvert mes emails. Je suis tombé sur une de vos images qui dit que Dieu combat pour moi. J'ai tourné l'écran de mon ordinateur vers ma collègue afin qu'elle lise aussi. Quand j'ai pris la parole, je me suis excusé d'abord et je me suis expliqué en ajoutant à la fin de mes propos que c'est Dieu qui combat pour moi. Je vous avoue que ça m'a rassuré. Après avoir confessé le texte et avant même la fin de la rencontre, on nous avait restitué le marché".

Damaté, Burkina Faso

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

194 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...