À chaque jour son miracle !

Mon ami(e), évitez la compagnie des moqueurs

Mon ami(e), évitez la compagnie des moqueurs
Bonjour Mon ami(e),
Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs, et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs, mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Éternel, et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu'il fait lui réussit. (Psaume 1.1-3)

Avez-vous remarqué la progression dans ce texte ? Tout d’abord la personne marche, ensuite elle s’arrête et enfin elle s’assoit. Et après s’être assise, que fait-elle ? Elle se retrouve en compagnie des moqueurs. 

Grâce à Dieu, un chemin inverse a été possible pour vous...
  • Dieu vous a relevé de votre misère et de vos péchés.
  • Sa miséricorde a été comme une corde tendue dans votre misère.
  • Vous avez quitté le banc des moqueurs et commencé à marcher en nouveauté de vie.
  • De moqueur - moqueuse vous êtes devenu(e) adorateur -adoratrice !
  • Jésus est devenu le centre de votre vie et vous avancez les yeux fixés sur lui. 
Il y a beaucoup de moqueurs. Les moqueurs sont ceux qui critiquent, abaissent, dévalorisent, voient toujours le verre à moitié vide, sont négatifs et défaitistes. Vous les reconnaissez parce qu’ils aiment juger et ils ne bénissent pas.

Si vous le pouvez, évitez leur compagnie. Et si vous ne le pouvez pas, évitez de croire ce qu’ils disent et de laisser leurs paroles négatives influencer votre vie. Ne laissez pas les moqueries vous abattre. C’est aussi cela ne pas s’asseoir en compagnie des moqueurs.  

Dieu, lui ne se moquera jamais de vous. Il dit du bien de vous : As-tu vu mon serviteur, ma servante ? (Job 1.8) Il est fier de son enfant que vous êtes. Croyez-le, lui. Mon ami(e), gardez le focus sur ce qu’il pense de vous. Marchez, les yeux fixés sur lui. Voici ce que dit sa parole à votre sujet dans Sophonie: 3.17...

L'Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ; Il fera de toi sa plus grande joie ; Il gardera le silence dans son amour ; Il aura pour toi des transports d'allégresse. 
Merci d'exister, 

Éric Célérier

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • Gisou Il y a 1 année, 3 mois

    J ai étais abasourdie d une réponse d un moqueur. Qui a eu des propos au sujet d une tante décédée avec l amputation des 2 jambes. Cause diabète. Je n arrive pas a répliquer peur de sa réaction ''j en suis si affectée. 😩
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...