FERMER

À chaque jour son miracle !

Vous pouvez être libre de tout esclavage Mon ami(e) !

Vous pouvez être libre de tout esclavage Mon ami(e) ! Vous pouvez être libre de tout esclavage Mon ami(e) !
Bonjour Mon ami(e),

Chaque année, les supermarchés nous rappellent la fête de Pâques à grands coups de rayons entiers remplis de chocolats de toutes sortes. Ce qui pose une question importante : Pâques, est-ce la fête du chocolat ? Bien évidemment, la réponse est non.

Pâques nous rappelle bien sûr, que Jésus est mort puis ressuscité et qu'il a vaincu la mort et son pouvoir. Pâques c'est le coeur du message de l'Évangile : "Christ est mort, bien plus, il est ressuscité !" (La Bible, Romains 8.34)

Il est fait mention de la toute première fête de Pâque dans Deutéronome 16.1 et 3 : "Observe le mois des épis, et célèbre la Pâque en l'honneur de l'Éternel, ton Dieu ; car c'est dans le mois des épis que l'Éternel, ton Dieu, t'a fait sortir d'Égypte, pendant la nuit. [...] il en sera ainsi, afin que tu te souviennes toute ta vie du jour où tu es sorti du pays d'Égypte."

La première Pâque commémore donc le jour où le Dieu d'Israël a libéré son peuple de l'esclavage. Le peuple de Dieu a quitté l'Egypte. Enfin ! La délivrance après 400 ans d'asservissement !

De même, c'est par la mort et la résurrection de Jésus que nous sommes rendus libres de la puissance du péché, du poids de nos fautes ! Son sacrifice nous permet de "quitter l'Egypte", le pays de l'esclavage. C'est une délivrance pour tous ceux qui sont devenus enfants de Dieu. C'est une victoire à célébrer en cette période de Pâques pour vous aussi Mon ami(e) !

Pâques, ce n'est pas fêter le chocolat, c'est célébrer la victoire du Dieu qui vous a délivré(e) et racheté(e) par le sang de son Fils Jésus. N'avez-vous pas envie de fêter cela et de partager votre joie à vos amis et à votre famille ?

Bonne fête de Pâques !

Merci d'exister,

Éric Célérier

PS : Et si pour Pâques on partageait l'espoir en Jésus Christ, mort et ressuscité ? Je vous invite à regarder et à partager cette vidéo

"Un jour, j'étais très fâchée contre ma fille qui m'avait adressé des propos très blessants ; j'étais alors dans tous mes états. Le lendemain, elle m'a demandé pardon mais moi, j'ai tenu ma position : le non-pardon. Mais à ma surprise, arrivée au bureau et quand j'ai ouvert mon e-mail, le sujet était "Re-pardonner" et j'ai senti comme une flèche dans mon cœur. J'ai demandé pardon à Dieu et je lui ai aussi pardonné."

Marie-Louise, RDC

124 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Jaci Velasquez Trust
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...